Compostage

Le constat

Jusqu’à 100 kg de déchets par habitant et par an peuvent être détournés des ordures ménagères grâce au compostage. Composter ses déchets de cuisine et de jardin est donc un geste essentiel pour réduire ses déchets, tout en enrichissant naturellement son jardin.

Le compostage, mode d’emploi

Le compostage est une réaction biologique naturelle qui permet de dégrader la matière végétale en un compost qui va enrichir la terre. Les intérêts de faire du compostage sont nombreux :

  • Cela permet de réduire ses poubelles, et d’ainsi limiter les impacts des déchets sur l’environnement ;
  • En produisant soit même du compost, plus besoin d’acheter de terreau, c’est donc économique ;
  • En compostant ses déchets de jardin, on limite ses allers à la déchèterie ;
  • Le compost ainsi produit sera excellent pour structurer le sol et l’enrichir en matière organique.

Comment faire ?

Plusieurs techniques sont possibles :

  • En tas : adapté pour les grands terrains.
  • En composteur acheté dans le commerce : pour les petits et moyens jardins.
  • En composteur fabriqué soi-même : avec des matériaux de récupération (palettes, planches) pour un coût quasiment nul.

Les déchets à composter

  • Déchets de cuisine (épluchures, fruits et légumes abimés, fruits et légumes abimés, filtre et marc de café, sachet de thé, pain rassis, papier essuie-tout, papier journal, carton brun).
  • Déchets de jardin (feuilles mortes, fleurs et plantes fanées, fanes de légumes, tonte de pelouse, petits branchages).

NON pour les restes de viande, la litière animale, les thuyas, la terre, les plantes et fruits malades, le papier imprimé, le bois traité et le charbon de barbecue.

Pensez-y : couper les morceaux les plus gros pour faciliter leur dégradation

Les 3 règles d’or

  • Mélanger : Mélanger à parts égales des déchets azotés avec des déchets carbonés, des déchets fins avec des déchets grossiers, des déchets humides avec des déchets secs.
  • Aérer : l’air est indispensable pour les organismes qui dégradent la matière végétale en compost, il apporte l’oxygène nécessaire au processus et évite le tassement. Aérer régulièrement, en mélangeant, brassant ou créant des cheminées à l’aide d’un manche ou d’un bâton.
  • Vérifier l’humidité : trop d’eau risque de faire pourrir le compost, et trop peu de stopper la dégradation. Il est donc essentiel de veiller au bon niveau d’humidité. Arroser si le compost est trop sec ou au contraire le laisser sécher au soleil s’il est trop humide.

L’utilisation du compost

Après 9 mois à 1 an, le compost obtenu est :

  • brun à noir
  • granuleux
  • homogène
  • avec une bonne odeur de sous-bois

Il peut être utilisé :

  • Au potager : incorporé à la terre en surface, de préférence au printemps.
  • Dans les pots et les jardinières : tamisé et mélangé avec 2/3 de terre.
  • Pour les plantations, en mélangeant 1/3 de compost à 2/3 de terre dans le trou.

Les bienfaits du compost sont nombreux : il structure le sol, l’enrichit en matière organique, libère progressivement des éléments assimilables pour les végétaux, augmente la capacité de rétention d’eau et limite les écarts de températures entre le jour et la nuit.

Pour en savoir plus sur le compostage et les techniques de jardinage sans déchet, télécharger le guide : pdfLe compostage, facile et utile !

Vous pouvez également commander gratuitement un exemplaire papier du guide en faisant une demande avec vos coordonnées complètes (nom, prénom et adresse) :

  • par téléphone, au 03 87 58 32 32
  • par mail

La CCPOM propose des composteurs en plastique et en bois :

  • En plastique de 450 L au tarif préférentiel de 20 €
  • En bois de 570 L au tarif préférentiel de 30 €

Les composteurs sont :

  • à réserver en envoyant un chèque à l’ordre du Trésor Public et un justificatif de domicile à la CCPOM (34 Grand’Rue, 57 120 ROMBAS)
  • le composteur sera livré dans votre mairie, où vous pourrez le retirer avec le bon de retrait que vous recevrez par courrier.

Des guides composteurs sont là pour vous conseiller (cf colonne de droite), vous informer et vous accompagner afin de vous faciliter la vie dans le jardin et diminuer vos déchets grâce à ces pratiques vertueuses.

Le compostage

La CCPOM développe également le compostage en pied d’immeuble. Le but est de permettre aussi aux habitants en logement collectif de recycler leurs déchets de cuisine tout en faisant un geste pour l’environnement.

Déjà 6 immeubles équipés et environ 60 foyers qui compostent au pied de leur immeuble. Pourquoi pas vous ?

Pour vous aider à démarrer, la CCPOM vous offre les composteurs et les conseils. Renseignez vous !

Guide des composteurs

Les biodéchets représentent 1/3 du poids de nos poubelles. Ce sont donc des tonnes de déchets qui sont incinérés ou apportés en déchèteries, avec un coût pour la collectivité et les habitants.

Pourtant, des techniques simples, naturelles et efficaces existent pour éviter ces déchets: le compostage et le paillage (tonte de gazon, …).

Meilleur pour l’environnement, économique et pratique !
Sans les biodéchets, les poubelles s’allègent et peuvent être gardées plus longtemps.

Avec ces techniques, les déchets organiques retournent à la terre de la meilleure façon qui soit… et la terre nous le rend bien : l’entretien du jardin s’en trouve facilité ! De plus, des économies sont possibles car plus besoin d’acheter des produits d’entretien du jardin (engrais, pesticides…).

Des guides composteurs sont là pour vous conseiller, vous informer et vous accompagner afin de vous faciliter la vie dans le jardin et diminuer vos déchets grâce à ces pratiques vertueuses.
Ces bénévoles ont été formés à transmettre les bonnes techniques de compostage, de paillage et de jardinage au naturel.

N’hésitez pas à les contacter !

BACCO Alain (06 04 01 18 68)
12, rue Jean Jaurès – 57120 ROMBAS
alainbacco@yahoo.fr

BUSCEMI Gino (03 82 45 16 45)
43, rue des Alouettes – 57860 MONTOIS-LA-MONTAGNE
gino.buscemi@laposte.net

CHERIGUENE Denis (06 28 64 70 63)
51, rue de Villers – 57120 ROMBAS
cheriguene.denis@gmail.com

DAL CENGIO Gilbert (03 57 56 26 93)
66, rue de Gandrange – 57185 VITRY-SUR-ORNE
gdalcengio@sitevo.fr

LAURENT Jean-Pierre
107, rue Emile Bauret – 57250 MOYEUVRE-GRANDE
jean-pierre.r.laurent@wanadoo.fr

SCHIVERT Bernard (06 99 58 18 09)
Jardin de la Rappe (tous les matins
derrière la mairie – 57780 ROSSELANGE
bernard.schivert@laposte.net